Les caractéristiques de la gastronomie africaine

En Afrique de l’Est, l’influence arabe est évidente. Ils se sont installés sur la côte il y a plus de 1000 ans et ont introduit le riz et les épices. Alors que nous nous déplaçons vers l’intérieur des terres, bien que le bétail, les moutons et les chèvres soient très répandus en Afrique de l’Est, ils sont souvent utilisés comme monnaie d’échange. Par conséquent, les produits laitiers sont souvent consommés dans cette région, mais peu de viande est généralement consommée. Dans cette région de l’Afrique, beaucoup de gens dépendent principalement des céréales, des haricots, des légumes et du poisson.

C’est peut-être un voisin de l’Afrique de l’Est, mais la nourriture dans la Corne de l’Afrique est très différente. Ici, les croyances islamiques et chrétiennes ont eu un grand impact sur l’alimentation. Tout d’abord, le porc n’est pas consommé et les chrétiens ont de nombreux jours de jeûne sans viande avec une utilisation accrue des légumineuses.

C’est sans aucun doute l’Afrique du Sud qui a la cuisine la plus variée du continent, c’est le résultat du mélange des cultures : sociétés tribales indigènes africaines, populations européennes et asiatiques. Curieusement, et c’est quelque chose que tout voyageur se demande, c’est en Afrique du Sud que la consommation d’insectes est la plus répandue. Quant à l’Afrique de l’Ouest et du Centre, étant la moins influencée par les colons européens, on pourrait dire que c’est la cuisine la plus authentique.


Que mangent les Africains ?

Vous vous êtes probablement déjà posé cette question une fois, et la vérité est qu’elle n’a pas de réponse facile. Le régime alimentaire africain varie beaucoup d’une région à l’autre, mais il y a un dénominateur commun : les plats africains sont abondants, variés et constituent un choix alimentaire sain. Les recettes typiques de la cuisine africaine se concentrent sur une liste d’ingrédients que l’on trouve facilement à travers le continent.

Il s’agit d’aliments naturels, non raffinés et faciles à cultiver dans les fermes, notamment les céréales, les légumineuses, les fruits, les viandes, les légumes, les huiles végétales et une vaste sélection d’épices. Cependant, les plats africains ont l’amidon comme base principale, avec une quantité généreuse de légumes et de viande ou de poisson.

Dans cette section, nous ne pouvons pas omettre les soupes, car elles font partie de la cuisine africaine. Les soupes africaines peuvent être préparées avec une combinaison de légumes et d’ingrédients locaux, ainsi qu’avec d’autres aliments de base comme le riz. Les fromages méritent une mention spéciale : en effet, le continent noir, comme dans la plupart des cas, est aussi le lieu d’origine de ce type de nourriture puisque le plus vieux fromage du monde a été trouvé en Egypte.

Êtes-vous un amant épicé ? Nous vous conseillons de ne pas manquer la soupe de Benne. Une soupe délicieuse mais très assaisonnée, très appréciée en Afrique de l’Ouest. Sans doute parfait pour tous ceux qui aiment les plats épicés. Nous sommes convaincus qu’il est désormais clair que l’Afrique est une destination idéale pour les amateurs de gastronomie. Mais en plus de manger de la viande et des légumes, en Afrique, ils ont aussi une prédilection particulière pour les desserts. Des milliers d’années d’histoire et de fusion culturelle se sont combinées pour créer des options sucrées et délicieuses.


Plats typiquement africains

Plats typiquement africainsLa cuisine africaine typique est le résultat d’un grand nombre de facteurs historiques, culturels et topographiques. D’anciennes routes commerciales, des liens avec l’Europe et un climat sans eau ont influencé les goûts culinaires de la région. Pas étonnant que ces pays soient de plus en plus visités non seulement pour leurs attractions uniques, mais aussi pour leur cuisine locale.


Plats typiques de la Corne de l’Afrique

Les plats typiques de la Corne de l’Afrique se composent principalement d’agneau, de veau, de poulet, de chèvre, de légumes et de légumineuses. On pense que le café est originaire d’Éthiopie et qu’il continue à jouer un rôle important dans l’économie du pays, ainsi que dans la culture et la gastronomie.


« Wat »

Le plat éthiopien le plus typique. Un délicieux mélange de viande hachée et de ragoûts de légumes, servi sur un pain plat. Le pain ou « injera » est une pâte très fine faite avec une céréale typique de cette région, la farine de tef. Le ragoût peut être n’importe quel type de viande, sauf la foi, puisque la plupart des gens de la région sont musulmans, juifs ou orthodoxes unitaires.


« Chèvre au riz »

Un délicieux plat traditionnel somalien. A base de riz, de viande de chèvre, d’ail et de cannelle. N’oubliez pas d’ajouter de la coriandre et un peu de citron pour lui donner une touche plus authentique.
Les plats typiques d’Afrique du Nord s’inspirent des traditions culinaires de l’Afrique et du Moyen-Orient. Des riches Tajines du Maroc aux plats épicés de Tunisie, la cuisine de la mer et du désert offre une grande variété de plats abondants et exquis qui valent sans doute la peine d’être connus.


« Cuscus »

Un plat célèbre composé de grains de semoule de blé cuits à la vapeur, servis avec des légumes dans une sorte de sauce tomate, de la viande ou du poisson. Ce

Auteur de l’article : admin

f }