Les premiers soins du nouveau-né : 4 choses à savoir ABSOLUMENT

Enfin à la maison ! Après les premiers jours à l’hôpital, maman et papa sont seuls avec leur bébé, mais ne vous inquiétez pas : prendre soin de lui est très simple et très excitant.


1 – Le bain

Commençons par le bain. Il n’y a pas de moment idéal, l’important c’est que maman (ou papa) soit calme et pas pressé : si elle le fait avant le repas du soir, elle peut réconcilier le sommeil. L’environnement doit être chaud et confortable et la température de l’eau entre 36 et 37 °C. Le bébé doit être immergé en passant son bras gauche derrière ses épaules et en le tenant par l’aisselle, afin que sa main droite soit libre pour le laver. Le bain peut durer aussi longtemps que l’enfant montre qu’il l’aime, en s’assurant que l’eau est toujours assez chaude. Même s’il s’agit d’un moment agréable, du point de vue hygiénique, il n’est pas nécessaire de le faire tous les jours : puisque les savons et les détergents peuvent être agressifs et sécher la peau, si vous voulez le faire préférez souvent un produit huileux, non moussant et sans parfum.


2 – Le changement de couche

La couche doit être changée chaque fois qu’elle est sale et, lorsque vous êtes à la maison, après chaque changement, le meilleur moyen de prévenir l’apparition de la dermatite est de laver le fond sous l’eau courante raisonnablement chaude et avec un détergent liquide huileux. La peau doit ensuite être séchée délicatement en tamponnant. Seulement en cas d’irritation et de rougeur, il est utile d’appliquer une crème protectrice pour le fond (généralement de l’oxyde de zinc).


3 – Entretien du moignon de cordon ombilical

Souvent, les mères et les pères reçoivent des indications contradictoires à ce sujet, mais en réalité, il existe des positions scientifiques officielles. Selon un article publié en 2016 dans la revue Pediatrics, par exemple, dans les pays où les normes d’hygiène sont élevées – comme en Italie – il faut éviter l’utilisation de solutions antibactériennes, d’antiseptiques et de désinfectants, considérés non seulement comme inutiles mais potentiellement contre-productifs. Elle peut favoriser la sélection de bactéries virulentes et retarder le détachement. L’alcool doit également être évité, car il pourrait causer des brûlures chimiques.


Comment faire?

La partie secondaire doit être maintenue aussi sèche que possible pour faciliter sa chute : il est préférable de reporter le bain complet jusqu’à ce qu’il soit tombé et, si possible, de maintenir la partie secondaire à l’air. Si l’enfant doit être habillé, il est préférable de le protéger avec une gaze (sèche), qui peut être changée deux ou trois fois par jour. Seulement si le cordon « se salit » occasionnellement à cause de quelques gouttes de sang ou de quelques sécrétions (non odorantes), vous pouvez le laver avec une gaze imbibée d’eau, d’eau et de savon doux ou une solution chlorée, bien sécher avant de tout fermer. Consultez votre pédiatre si plus de quelques gouttes de sang s’échappent ou s’il y a des sécrétions olfactives désagréables.


4 – La dermatite la plus fréquente chez l’enfant

« La dermatite est un processus inflammatoire de la peau qui peut provoquer plusieurs symptômes : rougeurs (érythème), démangeaisons, desquamation ou apparition de bulles  » explique Cesare Filippeschi, dermatologue spécialiste à l’hôpital pour enfants Meyer de Florence. Certaines formes sont assez courantes chez les enfants, même très jeunes. Montrez-les-moi.

Auteur de l’article : admin

f }